jeanlouptrautner@gmail.com - 00 353 52 61 32497 - 00 353 86 817 60 55

 

Ce deuxième article traitant des mouches de mes " habitués saumon" est en quelque sorte un complément d'information du premier. En effet les mouches présentées ci-dessous sont celles de Jean-Jacques Chaumet, l'ami et le compagnon de pêche de Guy Bourbon depuis toujours.

Jean-Jacques, "Saumonix" pour les intimes, ancienreprésentant de commerce chez Sensas a été pendant des années un "Grand" de la pêche au coup en France et puis un jour il décida de s'essayer au saumon et il fut rapidement atteint d'une "Saumonite aigüe", une maladie mal connue et heureusement incurable qui afflige bon nombre de pêcheurs qui décident un jour de s'essayer au saumon atlantique. Depuis lors il traîne régulièrement ses waders en Ecosse, en Norvège et, depuis une quinzaine d'année sur mes parcours sur la rivière Suir dans le Sud de l'Irlande qu'il connait désormais intimement. Pêcheur infatigable, excellent lanceur, méticuleux et puriste à l'extrême c'est toujours une joie de le voir vivre sa passion avec une telle intensité au bord de cette rivière.

  1. 1.Orange’n orange :

A utiliser par eaux basses et claires, ou en fin de crue, capable de décider un poisson frais monté, qui n’aurait pas été séduit par une des mouches plus classiques, et que l’éclat des coloris peut faire craquer. Taille 8 à 12. Probablement cherchant à imiter une crevette, cette mouche est aussi souvent très bien acceptée par les castillons (Madeleineaux dans certaines régions de France, Pale en Irlande, Grilse en Ecosse ) qui remontent la Suir dès le mois de Mai.



  1. 2.Brown shrimp :

Inspirée par un modèle Irlandais présentés par Peter O’Reilly, l'un des écrivains halieutique Irlandais les plus connus, cette mouche relativement terne est à essayer au coucher du soleil, et semble efficace sur les "poissons résidents".





  1. 3.Façon Green H cone head

Les eaux fortes ne rebutent pas Jean-Jacques et ce modèle flashy semble lui réussir même par eaux troubles. A utiliser avec des shooting plongeantes (S1/S2, ou S2/S3), avec un bas de ligne court (1m20)






  1. 4.Posh tosh cone head

   Une grande Classique, initialement développée par l'Ecossais Iain Wilson pour la pêche des saumons de printemps sur la rivière Tweed dans des eaux teintées, cette artificielle est  aussi un bon choix par eaux claires, hautes et froides. Elle s'avère très prenante pêchée très près du fond à l'aide de shooting heads (S1/S2 ou bien S2/S3) et avec des bas de ligne plutôt courts (maximum 1.20m) comme la précédente.

L’essentiel de sa boite à mouche Suir coïncide avec celle de Guy Bourbon. Néanmoins, quand les conditions de pêche sont délicates et que les poissons boudent, il utilise alors des modèles moins traditionnels que certains "saumoniers britanniques" dénomment les « Border Liners ». Ce mot anglais, difficile à traduire en français sans en changer le sens propre se rapproche le plus du mot français "marginal". Et, c'est cette non-conformité qui explique peut-être leurs succès lorsque les mouches plus conventionnelles ont échouées.

Au fil de ses voyages, de ses rencontres et de ses lectures, Jean-Jacques  a adopté des artificielles de spécialistes réputés de la pêche du saumon à la mouche et puis, devant son étau, il les a " Chaumetisées " à sa guise. Ses résultats, souvent très encourageants sur la Suir alors que d'autres souffrent...ne sauraient lui donner tort…

Voici 4 de ses "Border Liners" et ses raisons pour les utiliser:

Jean-Jacques nous précise que sans être la panacée ces Cone Heads qui commencent peu à peu à révolutionner la technique et les tactiques de la pêche de bon nombre de saumoniers vous permettent de présenter votre mouche plus profondément et d'atteindre ainsi plus aisément les saumons boudeurs collés au fond de la rivière.


Les avantages de ces artificielles lestées sont les suivants:

•Le poids en tête de la mouche (le cône) équilibre le poids de l'hameçon et la mouche pêche donc bien longitudinalement même dans les courants faibles et ceci favorise une présentation plus correcte de votre artificielle.

•L'adaptation du poids des cônes et des shootings heads permet d'atteindre plus aisément le fond de la majorité des pools et donc d'avoir une artificielle pêchant directement sur les saumons "au poste".

•La grande variété des matériaux synthétiques trouvables désormais pratiquement partout (Krystal Flash, Mirage, Pearl Mylar etc.) permet de créer des mouches très fournies et très attractives sans avoir à s'inquiéter du noeud de tête final puisque celui-ci est recouvert par le cône de tête. 

•Ce type de mouche (comme les tube-flies ) permet de choisir la forme et la taille de l'hameçon (double, triple, simple, simple sans ardillon pour les rivières en No-Kill etc.) en fonction de ses préférences.

  1.     Lorsqu'un saumon est ferré, le corps de la mouche a tendance à remonter sur le bas de ligne ce qui diminue les chances de décrochages.


Les désavantages de ce type d'artificielles sont les suivants:

•Le montage de ces mouches est souvent fastidieux et pénible et généralement légèrement plus complexe que le montage d'une mouche traditionnelle.

•Le lancer (surtout le spey-cast) est un peu affecté par le poids de ces artificielles et il demande un niveau de concentration plus soutenu de la part du pêcheur.  

 

Jean-Jacques, comme un nombre grandissant de pêcheurs éclairés a compris que tout le monde n'a pas la chance de vivre sur les bords d'une rivière à saumon et d'être sur les pools lorsque  "le robinet est ouvert"…Malheureusement, la plupart des pêcheurs de saumon Français doivent désormais quitter l'Hexagone pour vivre leur passion et lorsque l'on voyage à des dates réservées à l'avance, il est toujours possible d'avoir à faire face à imprévisibilité climatique du Nord de l'Europe (Irlande, Ecosse, Norvège,Islande) qui peut à tous moments changer les données d'un problème déjà complexe... garnir votre boite à mouche de quelques Cone Heads vous permettra d'être moins tributaire des caprices de la météo et aussi d'ajouter une autre corde à votre arc qui pourra peut-être un jour vous permettre de faire la différence et vous éviter une cuisante bredouille toujours possible au saumon... 

 

Matériel nécessaire      -      Les mouches      -      Essai mouches 2012     -      Les conseils du club des saumoniers

Les mouches de Guy     -      Les border-liners de J-J. Chaumet   -    Les mouches de F. Rencurel

La Suir et ses poissons      -      La Chasse à la palombe      -      Articles de presses      -      Infos Pratiques      -      Tarifs et Réservation            Les News      -      Les galeries      -      Liens